29 mars 2016 Yves Lines

COMPTE RENDU des RENCONTRES 2009

RENCONTRES du PARANORMAL

«TÉMOIGNAGES DE L’APRES-VIE»

des 17 et 18 OCTOBRE 2009

Nous avons souhaité durant ces deux journées riches en interventions, démontrer combien tous les sujets qui ont été abordés sur ce que l’on nomme le paranormal, convergent chacun vers l’épanouissement du merveilleux corollaire, de la conséquence nécessaire et évidente, que la vie est éternelle.

Tel des praticiens de la chirurgie plastique nous nous sommes efforcés de relifter le visage hideux de la mort.

Tous les intervenants de ce week-end ne se sont nullement exprimés dans le but de convaincre, mais dans celui unique de livrer des témoignages issus de leur propre vécu. Le ressenti de la survivance, de notre immortalité, s’acquière dans la seule intimité de notre être :

LES CONFÉRENCIERS

La première journée a débuté par un sujet qu’il faut considérer comme crucial dans la recherche et la preuve de la survivance ; celui des EFM, (Expérience aux Frontières de la Mort). Un sujet déterminant puisque ces innombrables expériences vécues dans différentes situations émanent de personnes qui sont revenues. La similitude et la trame de ces récits tissent indéniablement la réalité du canevas.

Nicole_Dron1_320x200_50_-2-55d45Nicole DRON nous a fait partager son bouleversant témoignage sur sa propre expérience aux frontières de la survivance. Un grand moment d’émotion et de merveilleux qui nous a fait faire à son écoute une EFM par procuration. Il nous faut saisir l’impact considérable que ces incursions dans l’immortalité peuvent avoir sur ceux qui ont été amenés à les vivre, mais aussi sur nous qui écoutons ces témoignages. Néanmoins il ne faut pas limiter cette écoute à l’ouïe, mais la percevoir de surcroît avec l’esprit, pour en faire une terre fertile, un terreau où pourra s’y cultiver les valeurs qui en sont ramenées.

GiseleGUiotconf_320x200_-dbec0Gisèle GUIOT n’a qu’un désir, partager avec autrui sa culture philosophique, son expérience spirituelle, vécue à travers des signes, des événements, des rencontres. Sa démarche et son œuvre écrite en collaboration avec Alain GUIOT, s’adressent par de-là la variété des croyances, et la divergence des idées, à tous ceux qui sont à la recherche du sens de leur existence. Répondant aux questions majeures posées par le  » mal de vivre  » actuel, Gisèle essaie de faire renaître l’espoir perdu et de transformer notre  » exil terrestre  » en une source de richesse spirituelle profonde.

PEREBRUNE_320x200_50_-e4ba7Le Père BRUNE diplômé de Latin et de Grec en Sorbonne, a suivi des études de philosophie et de théologie à l’Institut catholique de Paris et à l’université de Tübingen, en Allemagne, ainsi que des études d’Ecritures Saintes à l’Institut Biblique de Rome. Licencié de théologie et d’Ecriture Sainte, il a enseigné ces matières dans des Grands Séminaires durant plusieurs années. Il s’intéresse également depuis plus de trente ans aux mystiques des autres grandes religions.

Le Père BRUNE nous a parlé le samedi de « la Foi devant le surnaturel ». La science et le rationalisme se limitent au monde visible de la matière. Pour croire à l’irrationnel, il faut renoncer à soumettre la Foi à l’esprit critique de la raison et penser plus avant. Foi et raison ne sont pas incompatibles puisque l’une reprend là où l’autre doit s’arrêter, car il convient d’admettre que la raison ne permet pas de tout connaître, et arrivés à cette frontière nous devons alors nous en remettre à la Foi pour parvenir à la vérité d’une vie, et d’un Ailleurs après la vie terrestre. De sorte que nous devons accepter, encore une fois, de recevoir comme possible, les limites de nos facultés de connaissance ; au-delà de ses frontières la Foi seule peut répondre à nos interrogations. Rappelons-nous cette pensée de Pascal : « L’ultime démarche de la raison, est d’admettre qu’il y a une infinité de choses qui la surpasse. »

PereBRUNE1_-c4a21

Le dimanche François a développé comme sujet, “les Miracles et autres prodiges”, confirmés par l’énoncé des témoignages de ceux qui ont entrevu l’Au-Delà, ou qui ont eu ici sur terre la grâce d’une intervention venant de cet Ailleurs.

Christiane MARLIEN  et Yves LINÈS ont développé le sujet de la Transcommunication instrumentale, cette technique qui permet l’enregistrement des voix de l’Au-Delà sur simple magnétophone, et démontre ainsi qu’il est possible d’entendre à nouveau l’être cher qui nous a précédé de l’Autre Côté du voile, nous donner des paroles de force, de réconfort et d’encouragement. Cette méthode de contact est connue et pratiquée depuis longtemps à l’étranger. Il y a dans des pays comme l’Allemagne, le Luxembourg, l’Italie, les Etats Unis, le Brésil, et Israël de très grands transcommunicateurs, dont les travaux font référence. 

Yves_et_Christiane-ecad7

Christiane et Yves ont démontré non seulement que la communication est permise avec l’ Invisible mais que ce moyen de contact est à la portée de chacun, et combien il se révèle être de ce fait une merveilleuse source d’espérance. Ils nous ont ensuite fait écouter un panel de voix reçues lors de leurs enregistrements.

lessignes_320x200_-1fbcd

Jean-Luc LESIEUX nous a fait part des très beaux messages que son fils Kenny envoie par écriture médiumnique, des messages d’Amour, d’espoir, de réconfort, mais d’enseignement aussi.

Jean Luc LESIEUX

L’écriture médiumnique qui regroupe l’écriture inspirée et automatique, est également un merveilleux canal de communication. Certains messages obtenus par ce biais peuvent revêtir une caractéristique particulièrement troublante. Il n’est pas rare en effet qu’ils contiennent des expressions typiques qu’utilisait régulièrement la personne qui communique depuis l’Au-Delà, ou que la comparaison avec une lettre écrite des jours, des mois ou des années avant son départ, permette la découverte d’une analogie sur la plan de la calligraphie.

Christiane MARLIEN nous a raconté son extraordinaire expérience du Psychomanteum, cet endroit qui lui a permis la sublime Grâce de voir son fils décédé franchir la frontière qui sépare les deux Mondes pour venir jusqu’à elle, et se rendre visible à ses côtés. Lorsque Christiane lui a demandé, comment est-ce possible, son enfant lui a répondu : « Maman l’Amour peut tout ! » Les_Marliens-27c61

Ch_et_J.Marlien.jpg-69f62Jacques MARLIEN le mari de Christiane, nous a fait part de plusieurs signes que leur fils Emmanuel leur dispense depuis l’Au-Delà. Le « départ » d’un enfant, comme de tout être aimé peut nous plonger dans le plus profond désespoir, mais par l’émergence de signes il nous est accordé la possibilité d’emprunter un chemin différent. Par les signes, ces incursions de notre côté de la réalité, il nous est démontré la véracité de la survivance, et nous permet d’en conforter toujours l’optique de la certitude.

Albert ARCHER a développé un sujet particulièrement intéressant et interpellant, celui de certains phénomènes qui apparaissent sur des photos. Nous avons pu ainsi visionner sur des clichés de sa fille Carole, qui avaient été pris de son vivant sur terre, des visages de personnes de sa famille, comme des têtes d’animaux, de chat et de chiens en l’occurrence, qui s’y étaient imprimées en surimpression. Le phénomène est d’autant plus extraordinaire que les personnages qui apparaissent peuvent être des êtres déjà décédés, mais également d’autres encore vivants ici. Dans les visages, Albert a reconnu un beau frère, et dans les animaux, un chat qu’ils avaient eu, comme plusieurs chiens qu’ils ont aimés.

nouveauportraitCATHY_320x200_-b96e1Cathy ARCHER nous a fait la synthèse de tous les signes qu’il est réalisable de recevoir. Un large éventail des possibilités que détiennent nos aimés pour nous rassurer en nous faisant savoir qu’ils sont là, toujours vivants, près de nous et qu’ils veillent de tout leur Amour. Ils nous disent qu’ils peuvent se manifester par des phénomènes électriques, par des odeurs, ou encore par des moyens insolites, comme aussi par les songes, etc… Les signes sont d’une très haute importance puisqu’ils représentent le lien qui nous unit toujours par delà la mort, ils sont aussi une passerelle entre les deux Mondes que nos Aimés franchissent pour nous assurer de leur survivance et de cet indéfectible Amour qu’ils continuent de nous prodiguer.

jj_Charbonier_800x600_50_-d6b1d

Jean Jacques CHARBONIER

Nous avons eu le grand plaisir de recevoir cette année encore ce médecin réanimateur qui ose briser les sceaux du silence pour venir témoigner, et dire que la vie ne s’arrête pas au moment de la mort, mais que l’Après-vie existe. Le docteur Charbonier a été amené à constater, chez certains patients, dans l’activité de sa profession, des cas d’Expériences aux Frontières de la Mort, qui l’ont conduit à s’interroger intelligemment sur ces phénomènes, mais encore plus, à vouloir préluder des investigations dans un domaine quelque peu controversé par ses homologues praticiens. Il faut saisir toute l’importance de ces interventions, venant d’un homme qui de par sa fonction, est de formation scientifique et exerce une spécialité médicale très technique.

LES MÉDIUMS

Michele_RIFFARD_320x200_50_-2-10136Airald_portrait_320x200_50_-df5f5Patrick_320x200_50_-a4fd6

Henry Vignaud

Les quatre médiums, Michèle RIFFARD, Airald GAGLIO, Patrick LANNAUD et henry VIGNAUD,   présents à ce grand week-end ont été le corollaire de tout ce qui avait été développé au cours de ces deux journées, puisque les contacts qu’ils ont établis en direct dans la salle, ont démontré la réalité de notre survivance.

Quatre des plus grands médiums nous ont apporté la preuve que les liens ne sont pas coupés, mais s’amplifient et se sur-dimensionnent, mais aussi que les sentiments ne sont pas dissout par ce que nous nommons à tort la mort, mais s’en trouvent alors totalement magnifiés. Ils sont des messagers, des postiers célestes, ils voient et entendent les êtres dans l’Au-Delà, la description et les messages qu’ils donnent de nos Invisibles prouvent que tout n’est pas fini après la perte du corps physique, mais que notre vie continue dans une autre dimension, sur un autre plan de conscience, et tend vers l’évolution.

MICHELE RIFFARD, 88 ans est toujours un merveilleux relais avec l’Au-Delà.

En_salle_400_x_300-30503

                              GISELE GUIOT en conférence

Charbonier3.pjg_-144cb

              JEAN-JACQUES CHARBONIER en conférence

Nous tenons à adresser un très grand merci à Jean Marie THOUVENIN (Président de l’association CITOYENNETE EUROPEENNE), ainsi qu’à toute son équipe, qui œuvrent comme chaque année en partenariat avec nous, et qui ont assumé avec professionnalisme toute la partie restauration.

Un très grand merci à tous les participants,  présents à chacune de ces journées des Rencontres du Paranormal, qui ont plébiscité toutes les interventions, et qui nous encouragent de leur présence.
Merci aussi à tous ceux qui nous ont adressé par la suite des témoignages de gratitude et d’amitié ; une attention qui fait chaud au coeur.

Nota : Nous tenons encore à nous excuser auprès des très nombreuses personnes dont nous n’avons pu enregistrer la réservation. La salle nous est allouée pour un certain nombre de places, que nous ne pouvons dépasser, compte tenu des mesures de sécurités.

Cependant, une très bonne nouvelle pour les RENCONTRES du PARANORMAL de l’année prochaine 2010, nous avons déjà réservé à Colomiers une autre salle d’une capacité plus grande encore.

L’Equipe de SOURCE de VIE TOULOUSE

FRISE FLEURS et papillon

Comments (44)

  1. Pingback: overdose zoloft
  2. Pingback: flagyl einnahme
  3. Pingback: who makes cozaar
  4. Pingback: aspirin ibuprofen
  5. Pingback: buspar reddit

Comments are closed.