Dans la TRANSCOMMUNICATION  INSTRUMENTALE il y a un PHÉNOMÈNE INEXPLIQUÉ qui DÉFIE les CRITÈRES de la SCIENCE :  

                                                                       « LES VOIX REVERSES »

Des messages de voix paranormales, réceptionnés en transcommunication sur bandes magnétiques, qui sont ensuite passés en sens inverse sur un appareil, où à l’aide d’un logiciel permettant cette possibilité, ont permis de constater qu’il était reçu au même endroit, à l’envers du message initial, c’est-à-dire en superposition, une autre phrase, ou un mot, tout aussi audible, parfois différents, ou parfois identique.

Pour être plus explicite, simulons qu’il se soit gravé à l’enregistrement, lors d’un contact, ces trois mots de la part d’un invisible : « Je suis là » ; bien évidemment à l’écoute, la bande de la cassette sur un magnétophone, ou toute lecture d’un enregistrement sur n’importe quel appareil se déroule de gauche à droite. Cette même bande déroulée, ou lecture passés en sens inverse, c’est-à-dire de droite à gauche, permettra alors, distinctement, au même endroit, mais au revers de la phrase, l’audition d’un second message, comme par exemple : « je vous aime », ou tout autre paroles bien sûr.

Nous sommes ici en présence d’un phénomène totalement hors des normes qui déterminent la rationalité d’un fait scientifique. Si nous même faisons le test de prononcer, en enregistrement, ces mêmes mots : « Je suis là », qui seront bien perceptibles au déroulement normal de la bande son, et si ensuite nous passons cette même bande à l’envers, aucune autre parole intelligible ne pourra s’entendre en superposition de la phrase initiale, mis à part une cacophonie de sons tout à fait incompréhensibles.

J’ai été amené à prendre connaissance en avril 2000, de la traduction, dont je détiens copie, d’une partie d’un document de l’ANT du brésil, (Associação National de Transcommunication), de Sonia Rinaldi, qui avait sollicité l’avis certifié d’un scientifique, le docteur Augusto Beresawkas de l’université de São Paulo, sur le cas des voix reverses.

Il lui avait été demandé s’il était possible, avec les connaissances actuelles de l’électronique, de produire des voix reverses sur terre.

Réponse du docteur Beresawkas : « Non ; Il n’y a aucun procédé connu avec lequel il serait possible d’enregistrer une voix dans un sens, et une autre dans le sens inverse, au-dessus de la première. Si nous essayons de faire cela artificiellement, les deux seraient déformées. S’il existe une quelconque loi dans laquelle ces voix superposées ne se déforment pas mutuellement, nous scientifiques, l’ignorons encore, considérant le traitement des signaux conventionnels.

Nous ne disposons pour le moment, d’aucun procédé mathématique, ou logiciel, avec lequel nous puissions générer, artificiellement, en partant d’une voix, une autre par-dessus, dans le sens inverse, et que toutes deux soient parfaitement intelligibles. »

Une question complémentaire lui avait été posée : Comment, techniquement parlant, pourrait se produire une voix reverse ? « La principale explication pour la manifestation de voix reverses, avait répondu le docteur Beresawkas, est d’admettre qu’il existe une fluctuation temporelle entre notre réalité et les autres réalités… »

Moi-même, lors de contacts que j’ai été amenés à établir pour les personnes qui m’en faisaient la demande, j’ai pu constater des voix reverses pour certains messages que j’avais reçus. J’en ai établi le constat en testant ces voix sur un logiciel : AUDA CITY, qui permet de par ses fonctions, le passage à l’envers des enregistrements audio.

Nous vous faisons écouter ci après, deux de nos exemples, (à noter que dans chaque exemple, la réponse obtenue a été dupliquée 3 fois par nos soins ; afin de vous permettre une écoute optimale) :

CAS N°1 :

       Lors d’une fin de contact avec un Monsieur que l’on m’avait demandé d’appeler, je lui disais avant de le quitter :

       « Merci Philippe quand voulez-vous que je vous recontacte ? »

       Il me répondit :

        «  Souvent »


       Lorsque je fis passer ce message à l’envers sur le logiciel, on put entendre à la place, sur ce mot « souvent » inversé, deux autres mots bien

       audibles : «  Là Haut »

       Dans le premier passage, vous avez pu d’abord m’entendre poser la question, puis la réponse en suivant. Dans le passage inversé vous entendrez

       donc en premier les deux mots « Là haut » puis ensuite ma voix qui posait la question, mais qui elle, mise à l’envers, vous pourrez le constater, devient une

       cacophonie de sons incompréhensibles.

       «  Là Haut »

A noter que les deux réponses, « souvent » et « Là haut » répondent toutes deux à le question posée « quand voulez-vous que je vous recontacte ? » « Souvent » « Là haut » autrement dit vous pouvez me recontacter souvent, là haut, là où je suis maintenant

Ecoute ci-après des deux messages mis en parallèles : (vous pourrez constater qu’ils sont donnés tout deux avec le même timbre de voix, démontrant ainsi qu’ils ont été prononcés par la même personne contactée) 

« Souvent »   –  « Là haut »

       Pour démontrer qu’il s’agit bien d’un phénomène de voix reverse, je me suis moi-même enregistré en disant le mot « souvent »

       Yves Linès prononçant le mot « souvent »

 

puis je l’ai passé à l’envers sur le logiciel, et bien sûr au lieu d’avoir en superposition un autre mot audible, l’on peut entendre encore une   
cacophonie qui fait phonétiquement : « avousss »

       Le même mot inversé donne alors à entendre : «  avousss »

 


CAS N°2 :

       Lors d’un autre contact TCI, je posais cette question à un jeune homme qui se prénommait également Philippe :

       « Philippe Meulet, tu peux donner un merveilleux message pour ta Maman ? »

       Il répondit pour elle :

       «  Moi je t’attends »

 

       Lorsque je fis passer cette réponse à l’envers sur le logiciel, elle resta cette fois-ci la même, c’est-à-dire que l’on peut encore entendre

       « moi je t’attends », mais par contre prononcé sur une autre intonation toute différente de la première. Puis ensuite ma voix qui posait la question,

       mais qui elle, mise à l’envers, vous pourrez encore le constater, devient une cacophonie de sons incompréhensibles.

       Moi je t’attends (inversé)

 

Ecoute des deux messages mis en parallèles, (vous pourrez constater encore qu’ils sont donnés tout deux avec le même timbre de voix, démontrant donc qu’ils ont été prononcés par la même personne contactée, mais chacun sur une intonation différente)

« Moi je t’attends  –  « Moi je t’attends »

       De même dans ce cas, pour démontrer qu’il s’agit bien d’une voix reverse, j’ai encore une fois fait l’expérience avec ma propre voix, en

       m’enregistrant d’abord dire les trois mots,   « moi je t’attends »

       « Moi je t’attends » prononcé par Yves Linès

 

       Ensuite je l’ai inversée, toujours sur le logiciel Auda City, et là encore au lieu d’entendre à nouveau en superposition les trois mêmes mots, c’est

       toujours une cacophonie de sons qui s’est imprimée à la place, donnant phonétiquement : « wouataojaou »

 

       Moi je t’attends (inversé) et prononcé par Yves. Les trois mêmes mots inversés donnent à entendre phonétiquement :

       « wouataojaou »

 

 

       Compte tenu de ce phénomène exposé ici, il convient de dire que nous sommes enfin en présence d’études encourageantes et 

       prometteuses sur la reconnaissance de la transcommunication, puisqu’une porte semble s’entrouvrir sur l’univers de la

       science.


CAS N° 3 :

       A l’écoute d’un enregistrement que nous venions de faire et dans lequel nous avions contacté Carole Archer, la fille de Cathy et d’Albert, nous

       avions réceptionné comme réponse à la question que je lui posais pour savoir si le jeune fille venait ici, près de son frère, :

       « Est-ce que tu peux dire quelque chose pour ton frère aussi »

       « Et je suis à côté »

       (à noter que ce message de Carole a été prononcé avec la voix exacte qu’elle avait ici sur terre)

       Lorsque je fis plus tard passer cette réponse à l’envers toujours par le logiciel AudaCity, nous pûmes entendre alors cette autre phrase de Carole :

       « Et tout le temps j’y vais »

       (également prononcé, là encore, de sa voix exacte)

       Phrase qui complétait la première, et qui entérine bien le fait que Carole vient également aider son frère Frédéric, et veiller sur lui d’une manière

       intense. (Un évènement postérieur arrivé à Frédéric nous donna l’entière confirmation de ce soutien).

       Dans le premier passage, vous avez pu d’abord m’entendre poser la question, puis la réponse en suivant. Dans le passage inversé vous entendrez

       donc en premier la phrase « Et tout le temps j’y vais » puis ensuite ma voix qui posait la question, mais qui elle, mise à l’envers, vous pourrez

       toujours le constater, devient une cacophonie de sons incompréhensibles.

       « Et tout le temps j’y vais »

 

Ecoute des deux messages mis en parallèles pour bien démontrer encore une fois qu’ils ont été donnés sur le même timbre de voix, confirmant ainsi qu’ils ont été émis tout deux par Carole

« Et je suis à côté »  –  « Et tout le temps j’y vais »

 

       Toujours dans un souci de comparaison avec les voix terrestres, je me suis enregistré prononçant la phrase : « Et je suis à côté »

       « Et je suis à côté » prononcé par Yves Linès

 

       Ensuite j’ai passé ma voix à l’envers, avec l’aide du même logiciel, et j’ai obtenu toujours une cacophonie de sons qui donnent phonétiquement :

       « élocaïcejé »

       « élocaïcejé »

Petite vidéo éditée pour les VOIX REVERSES