arton9-3592dOVAK, LE CHIEN d’Albert Archer

*Par mon témoignage, je veux vous donner les preuves de la survivance des animaux, et je souhaite également par ce récit, leur rendre un hommage plus que mérité, car ils sont très souvent incompris, pire même, martyrisés ! Et il est vrai aussi que nous passons principalement à côté de l’essentiel : L’AMOUR… !

OVAK tu étais mon meilleur ami, mon ange gardien à quatre pattes !

CaroleOvak1_320x200_-25262

Ma fille CAROLE nous a quittés  pour un très long voyage ! Elle est partie suite à une noyade dans l’Océan le 11 Août 1999. Elle avait 17 ans 1/2. C’était le jour de la fameuse éclipse. Elle m’a laissé comme compagnon de route, son chien, un magnifique Rottweiller de 55 kgs qui s’appelait OVAK. Après le drame, je m’étais promis de protéger son chien et de m’en occuper. En fait, comme vous allez le découvrir par la suite, c’est le contraire qui s’est produit sans m’en rendre compte au début. C’est son magnifique chien qui a été mon ANGE GARDIEN.

Je me souviens d’un moment inoubliable : Quelques jours après l’enterrement, je me trouvais auprès de ma famille, en Auvergne, dans une forêt de pins. Dans ce bois où je hurlais ma douleur, où j’appelais ma fille en criant son prénom, en tapant dans les branches avec les poings, j’allais vivre un moment ineffaçable ! En sortant du bois, les yeux remplis de larmes, j’ai vu dans la prairie accourir son chien. Il a bondi et s’est littéralement jeté dans mes bras. Bien sûr je me suis retrouvé à terre et j’ai eu droit à de longues léchouilles. J’avais de surcroît dans mon esprit, l’impression que ma fille me disait : « Papa, je t’aime » !

Comme je l’indique dans le témoignage de MON PARCOURS et dans la rubrique SIGNES , j’ai vécu beaucoup d’expériences qui m’ont prouvé l’existence de notre survivance, sur un autre plan. La mort terrestre n’étant qu’un passage vers une lumière remplie d’Amour.

OvakMondonville5_320x200_-d2f72

Je peux vous affirmer que pendant 7 ans, après le départ de Carole, son chien a veillé jour et nuit sur moi, il dormait à côté de mon lit. Les premiers jours, quand je me réveillais avec le désespoir de ne plus revoir ma fille vivante, OVAK me donnait des coups de pattes, et si j’essayais de me laisser aller à pleurer, il sautait sur moi en gémissant, m’obligeant à sortir du lit très rapidement, afin d’éviter de réveiller mon épouse. Il me suivait partout et même dans mon bureau situé alors à la maison ! Il a été le fidèle compagnon qui veillait sur moi et qui savait être vigilant quand mon esprit partait dans le désespoir et le chagrin par le manque de la présence de Carole. Il se levait, et bondissait sur mes genoux. Compte tenu de son poids il m’obligeait ainsi à penser à autre chose.

OvakMondon4_320x200_-a836d

Je me posais alors beaucoup de questions ? Comment ce chien pouvait réagir en fonction de mes pensées négatives ? La réponse est arrivée un soir. J’étais assis dans mon fauteuil, le chien dormant profondément à mes pieds. Je lui ai alors envoyé une pensée par télépathie : « OVAK, tu…. » ma pensée a été stoppée net…et j’ai entendu dans mon esprit le rire de ma fille, suivi de sa voix qui me disait « Eh oui POUPOU, tu vois, tu n’es pas le seul à parler à OVAK ! ». A ce moment précis, le chien a ouvert les yeux ! J’ai alors éclaté de rire. Ma femme qui se trouvait à mes côtés m’a demandé si je me sentais bien. Je ne risquais pas en plus de lui raconter ce que je venais de vivre !…

Cette histoire, je la lui relatais quelques mois après ; mais de surcroît, ce jour là aussi, un ami allait être également le témoin d’un fait semblable, que lui-même allait déclencher ! Nous étions tous les trois assis dans les fauteuils du salon, avec le chien qui dormait profondément sur le sol en nous tournant le dos. Cet ami, qui peut-être doutait de mon récit, me dit à voix basse en regardant le chien : « Il est beau, mais dans cette position, on dirait une otarie ». A ce moment précis, et à notre grande surprise, OVAK se leva d’un coup, se retourna et vint s’asseoir en face de lui en lui tendant sa patte. « Et alors, lui dis-je, tu me crois maintenant ? ». Cet ami, c’était Yves LINES !

Il m’a été permis de vivre des expériences surprenantes ! Plusieurs fois lorsque je promenais OVAK dans la forêt de Bouconne , tout en marchant tranquillement, je pensais à ma fille Carole, espérant avoir des signes de sa présence, c’est alors qu’il nous arrivait de croiser, à quelques mètres de nous, des chevreuils, des lièvres, sans que ces animaux soient effrayés…Pour l’ancien chasseur que j’étais, la surprise se révélait vraiment de taille. Ces animaux nous regardaient passer sans aucune peur. Ce qui me permit un jour d’entendre dans mon esprit : « Tu vois POUPOU, maintenant que tu n’as plus de fusil, ils viennent vers toi ! »… Non seulement j’ai arrêté totalement la chasse, mais aussi je ne mange plus de viande depuis plusieurs années ! OVAK aussi, car il était, pour cause d’allergies, au régime végétal depuis l’âge de un an !

OvakSept07_320x200_-4c259

C’est certainement au début de ces promenades journalières, vers sept heures du matin, que je pus remarquer les premiers signes en relation avec les oiseaux, ils se produisaient toujours lorsque je pensais à ma fille ! Un rouge gorge l’hiver, ou une bergeronnette l’été, venaient à quelques mètres de moi en m’offrant à chaque fois leur magnifique chant. Aujourd’hui encore j’ai cette grâce, même quand je suis à l’étranger pour mon travail. Dès que je pense à CAROLE, elle m’envoie alors un petit coucou par l’intermédiaire d’un oiseau !

Nota : je crois que l’AMOUR nous relie éternellement avec ceux que nous aimons. Il faut éviter de douter et surtout être très attentif. Faites confiance à votre intuition !

Aujourd’hui, je sais que ma fille a pu diriger son chien par télépathie, afin de lui faire exécuter des actions très courtes !

J’ai un autre souvenir, un an après son départ. Nous étions, mon épouse et moi, en vacances au mois d’Août chez mes parents. Une pensée me vint un jour à l’esprit en songeant à Carole. A chaque visite chez eux , involontairement ma fille avait tendance à occasionner une catastrophe. En 1998, d’un coup de coude, c’était le poste radio qui se retrouvait par terre. L’année d’avant, un vase avait subi le même trajet. Et bien en Août 2000, ce jour-là, nous étions dans la cour de la maison et en me remémorant ces faits passés, mes yeux se tournèrent vers le chien qui me fixait alors, puis il fit 2 mètres, et s’arrêta devant une belle potée de géraniums posée sur un parpaing. Il me regarda à nouveau et soudain d’un coup de tête, il envoya le pot de géraniums valser au milieu de la cour ! Ma mère se retourna…Nous avions si souvent entendu par le passé : « Carole, fais attention tout de même » !…que nous attendions la suite ! Cette fois là, ce fut un grand silence …qui ne fut interrompu que par mon rire. J’avais parfaitement compris ce qui venait de se passer !………….

Ovak5_320x200_50_-c740b

( Je vous rappelle qu’OVAK était un ROTTWEILLER, vous savez cette race qualifiée très dangereuse par les médias…. alors que nous savons tous pertinemment que le caractère d’un chien correspond à l’amour et à l’éducation donnée par son maître)…. Je vous raconterai une autre histoire où OVAK, allait nous faire vivre un nouveau signe très important, venant de l’AU-DELA !

Je savais mon oncle Henry malade. Je l’avais eu au téléphone quelques jours plus tôt, et depuis son hospitalisation je l’appelais le soir, régulièrement, pour avoir de ses nouvelles ; mais aussi pour tenter de le réconforter par mon soutien. Or ce soir là, impossible de l’aider, il avait le moral au plus bas. Au bout d’un moment, une phrase m’échappa : « Tonton, je vais prier pour toi » ! et à ma grande surprise, il me remercia ! Venant de quelqu’un de non croyant comme lui, c’était en effet surprenant !

Oui j’ai prié…oui j’ai médité…et entendu la voix de ma fille dans mon esprit, me dire « On l’attend ». Quelques jours après, un matin vers 8H, le téléphone sonna. C’était ma tante en pleurs, qui m’annonçait la mort d’Henry. « Je sais, lui répondis-je, il est parti ce matin à 6H30 ! » « OUI, c’est exact, me répondit-elle, mais comment le sais-tu ? ». « Oh je le sais, c’est tout ! »…..

Je vais vous raconter comment nous l’avons su ! A 6H30, la porte de notre chambre s’est ouverte brusquement en cognant le mur ! OVAK, le gros chien se tenait au pied du lit et nous regardait fixement, avec insistance, comme s’il avait un message à nous transmettre. Nous avons compris !

OUI, j’en aurais encore beaucup à raconter…D’autres histoires toutes aussi fabuleuses que j’ai vécues avec ce merveilleux Ange Gardien !

Seulement, voilà, le destin avec son lot de souffrance allait encore croiser notre route. OVAK avait 9 ans ce mois d’AOUT 2007, quand notre vétérinaire nous apprit que notre chien, qui depuis quelques jours boitait, était atteint d’un CANCER DES OS !

Babes_320x200_-2b10d

Ce matin là, dans le bureau du vétérinaire, durant qu’il lui faisait une radio, mon regard et mon esprit furent attirés vers un petit calendrier posé sur le bureau, qui représentait des petits cochons « des petits BABES* …avec une phrase très forte « MAINTENANT ET POUR LONGTEMPS ». Je ressentis en même temps que je la lisais, un picotement sur ma joue ! CAROLE était là, et comme je dis souvent lorsque cela m’arrive : « MA FILLE ME FAIT UN BISOU ! »…..

*BABE : petit nom donné par Carole à son chien, suite au film anglais qu’elle avait vu plusieurs fois. (Histoire d’un petit cochon intelligent).

J’ai reçu des « clins d’œil avec des « BABES » !

Salut_Champion_50_-88089

1) Une carte postale m’a été envoyée par la fille de Mireille Descloux, que j’avais rencontrée à Vichy. Il est vrai que ce jour-là j’avais fait ma première conférence à l’extérieur avec énormément de trac et d’appréhension !.

Petit_cochon_ecolier_320x200_50_-c5e4c

2) Une carte de visite à Madrid. Je me souviens, en entrant dans un restaurant, avoir vu au dessus du comptoir, une grande photo représentant un Rottweiller. Je compris rapidement que son propriétaire avait du vivre de merveilleux moments avec son chien ! En pensant au mien et au jour fatidique, je ressentis une vive émotion négative. C’est à ce moment là que mon associé me montra la carte de visite du restaurant. Elle représentait un petit cochon !

OUI, mais un mauvais présage m’envahissait. Hélas confirmé par le vétérinaire ½ heure plus tard, quand il me dit qu’il ne lui donnait que 3 mois maximum à vivre !!!

Mon meilleur AMI était condamné. Je ne vais pas exposer les détails pour ce qui est de la souffrance que j’ai ressentie et vécue les jours qui suivirent ! Mon épouse Cathy et mon fils Frédéric étaient anéantis, comme moi !

Petit_coeur_fromage_640x480_50_50_-eebde

Durant ces moments de calvaire et de doutes, nous avons eu beaucoup de signes de notre fille CAROLE sur la survivance des animaux ! Un matin en ouvrant la boite de camembert qui servait à lui donner les comprimés de Morphine, j’ai découvert sur l’envers du couvercle, un petit cœur formé par du fromage séché ! Un petit clin d’œil de notre fille !

OVAK nous a quittés le Dimanche 25 Novembre 2007, le jour de la « Ste Catherine » fête de mon épouse !

Le plus dur pour nous a été de prendre la décision d’appeler le vétérinaire…au bon jour…au bon moment !

(Merci à notre vétérinaire qui s’est déplacé un Dimanche !)

Notre gros Nounours souffrait trop. Il faillait l’aider pour le dégager de ce monde. Son dernier regard, je ne l’oublierai jamais !

OVAK1_320x200_50_-77475

Mesdames, Messieurs, s’il vous plait !….ne faites pas de mal aux animaux. Ils ont en eux l’AMOUR inconditionnel et éternel. Merci de les respecter.

Comme je le dis souvent aujourd’hui : « Ma fille CAROLE m’a fait découvrir que DIEU existait. Mon chien OVAK me l’a fait rencontrer… ! »

Nota : J’ai partagé ma vie avec d’autres chiens et je les ai tous aimés, mais OVAK était ce compagnon merveilleux, envoyé peut-être à mes côtés pour partager la période la plus pénible et la plus difficile de ma vie.

CITATIONS :

« Les animaux partagent avec vous le privilège d’avoir une âme ». PYTHAGORE

« L’Ame est la même chose chez toutes les créatures vivantes, bien que le corps de chacune soit différent ». HIPPOCRATE

« Vous pensez que les chiens ne seront pas au paradis ? Je vous le dit, ils y seront bien avant vous ». Robert Louis STEVENSON

« Tant qu’une personne n’a pas aimé un animal, une partie de l’âme de cette personne reste endormie ». Anatole FRANCE

OUI BIEN SUR J’AI EU DES PREUVES DE LA SURVIVANCE D ’OVAK DANS L’AU-DELA – Je l’ai même vu !

Quelques jours après son départ, le soir avant de m’endormir, j’ai demandé à mes Guides de Lumière qu’il me soit permis de me réveiller en ayant le souvenir de l’avoir vu dans la nuit !

- le premier matin : j’étais encore dans un semi sommeil, et je me revois le serrant dans mes bras tout en lui disant : « Viens avec moi, allez viens… », et immédiatement j’ai ressenti quelqu’un m’attraper par les épaules et me dire : « allez, lâche-le ! ». Je me suis alors réveillé en ayant vraiment la sensation d’avoir vécu ce moment extraordinaire !

- le deuxième matin a été presque identique. Après avoir demandé le soir dans mes prières qu’un souvenir de ces visites nocturne avec mon gros Nounours me soit accordé, j’allais revivre une autre situation. Il était devant moi, et me regardait, ses yeux fixés dans les miens, comme s’il me disait « à bientôt », par contre, je le voyais en dessous de moi, ce qui m’a permis de constater qu’il n’avait plus cette grosse boule sur son épaule, qui avait été ici aussi grosse qu’un poing ! Je l’ai revu plus jeune et j’ai eu ce matin là un ressenti, comme une intense vibration d’AMOUR qui me traversait ! C’était vraiment merveilleux.

J’ai compris que cet AMOUR est éternel et inconditionnel.

J’avais eu aussi des témoignages extraordinaires par les médiums que nous invitons dans notre association, et qui bien sûr n’étaient nullement au courant de la disparition de notre chien !

-  le premier, Patrick LANNAUD, m’a dit en salle que ma fille CAROLE avait retrouvé son chien !

-  Un autre médium, JORDHAN, m’a transmis des nouvelles de ma fille et de son chien. Il me donna le message que tous les deux s’occupaient maintenant d’accueillir les enfants qui revenaient dans le monde céleste !

-  des preuves aussi en T.C.I. : En demandant des signes à CAROLE ou aux Guides, nous avons reçu des réponses qui prouvent la survivance des animaux ; des aboiements aussi se sont enregistrés.

EXTRAITS DE MESSAGES reçus en T.C.I. :

1er Message : « Ils sont à côté« 

Ils sont à côté..

2ème Message : « Ah les Animaux….. »

Ah les Animaux

3ème Message : « Il descend, contrairement, n’aie crainte«  (sous-entendu : contrairement à ta peur qu’il ne vienne pas en transcommunication, Ovak descend pour le contact…n’aie crainte !)

Il descend……..

NOUNOUTE_Resolution_de_l_ecran_320x200_50_

4ème Message : Yves Linès a également obtenu le miaulement de sa chatte « Fifi » environ 2 ans après son départ. Nous vous faisons entendre ci-dessous ce miaulement significatif : d’abord un faible miaulement plaintif que « Fifi » faisait lorsqu’elle se laissait enfermer, puis un miaulement plus prononcé qu’elle émettait lorsqu’elle avait faim !

                       « Miaouh »

 

J’ai eu beaucoup de preuves de sa survivance par Sandrine qui a de la médiumnité. Il lui est donné des visions, surtout la nuit. A ma grande surprise, elle m’a communiqué souvent les réponses que j’ai sollicité ! Bien entendu pour OVAK, j’ai eu beaucoup de messages de sa part, surtout quand j’étais inquiet !

Les_animaux_et_l_A.D_50_-4d619

En ce qui concerne mes recherches personnelles sur les preuves de la survivance des Animaux, j’ai eu la chance de lire un ouvrage récent de 500 pages, « LES ANIMAUX ET L’AU-DELA », de Kim SHERIDAN. Sont décrites dans ce livre des histoires réelles, qui apportent la preuve de la survivance de tous nos compagnons animaux que nous avons aimés :

Livres_G.Guiot_50_-e17a9

2ème livre – « Manifestations métapsychiques et les Animaux » d’ Ernest BOZZANO de 1929 (réédité en ce moment) (ce livre m’a été offert par Gisèle GUIOT que je remercie, ainsi que son mari Alain pour toutes les conférences qu’ils donnent pour nous entériner aussi la preuve de la survivance et de l’évolution de l’AME).

Je souhaiterai vous raconter la suite de cette merveilleuse histoire…

Après le départ d’OVAK, j’avais dit à mon fils et à mon épouse, que je ne reprendrais plus de chien et surtout en aucun cas un Rottweiller, c’était fini, surtout au regard de tous les problèmes que cela engendre maintenant : déclaration en Mairie, port de la muselière en promenade, avec obligation d’avoir les papiers concernant le chien, sur soi, etc…

OUI, MAIS ?

Six mois après le départ de mon chien, un jeudi mon épouse me dit qu’elle avait croisé une de nos amies qui avait un gros souci. Sa belle-fille venant d’avoir un bébé et habitant en appartement, ne pouvait plus garder sa chienne. Elle souhaitait impérativement la donner, mais comme personne n’en voulait, …. elle songeait sérieusement à la faire euthanasier !

L’histoire de cette chienne VANNA est simple. Elle a 4 ans ½ et surprise, elle est de la même race qu’OVAK ! C’est en effet une magnifique Rottweiller qui a vécu en appartement, une chienne pleine d’Amour, qui ne trouvait plus sa place au sein de cette famille !

Alors, il fallait la sauver…..tout le monde était d’accord, quant à moi, je réfléchissais !
- le vendredi, je n’avais pas donné encore ma réponse,
- mais le samedi matin, en prenant ma douche, je reçu très distinctement dans mon esprit le message suivant : « UN CHIEN T’A SAUVE, MAINTENANT C’EST A TON TOUR DE SAUVER UN CHIEN ….. » !

C’était une voix, d’une telle clarté, qu’elle résonne encore dans mon esprit.

La suite est facile à deviner !

 VANNA

VANNA

Nous avons maintenant une nouvelle boule d’Amour dans la maison, et je peux vous assurer qu’elle aussi nous en distribue de l’ Amour. Oui, la vie continue avec un nouvel « Ange Gardien » à 4 pattes…. Alors !

the virgin maryMerci CAROLE, Merci OVAK !